La crainte

“Ce n’est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de
sagesse”. (2 Tim. 17)gee
Ce passage commence en nous disant que Dieu nous a accordé des dons, et Dieu fait toujours aux hommes des dons précieux. Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique. Le Seigneur Jésus a donné son sang précieux afin que nous soyons purifiés de tout péché, et nos coeurs sont purs et saints aujourd’hui. Le Seigneur Jésus nous a donné le Saint-Esprit; le Saint-Esprit nous a accordé des dons, et il en reste encore à recevoir. – Alléluia !

Nous voyons ici comment Timothée reçut un don de la part de Dieu. Il y eut une occasion solennelle où Paul lui imposa les mains et le mit à part pour le service du Seigneur.
Ce sont des moments merveilleux…!
C’est Dieu qui transmet ses dons à travers des humains. La puissance n’était pas, à Paul, elle est à Dieu, mais Dieu travaille par son serviteur Paul. Il en est de même aujourd’hui: toute puissance est en Jésus-Christ. Et c’est comme cela que Dieu se servit de l’apôtre Paul pour apporter ce don à Timothée.
Dans le verset 7, il nous est parlé d’une chose que Dieu ne nous a point donnée, puis de trois choses qu’il nous a données.
Tout d’abord, nous apprenons que Dieu ne nous a point donné un esprit de timidité, et je me réjouis de cela, parce que la peur amène les tourments et nous même à l’esclavage… et maintenant nous sommes libres.

Je veux parler à vos coeurs pendant quelques instants sur ce sujet très important.
Avez-vous peur de Dieu, ce matin ?
Avez-vous peur de lui parce que plus tard vous l’aurez comme juge pour le péché ? 

Si vous avez peur de Dieu comme juge, il faut venir dès maintenant à Jésus.
Alors ces craintes seront enlevées de votre coeur, il sera votre Père Céleste.
Peut-être y a-t-il des chrétiens qui ont encore peur de Dieu. Ils savent qu’ils sont enfants de Dieu, veulent faire la volonté de Dieu, mais ils pensent que leur Père est là pour leur couper la tête s’ils font des erreurs. Dieu n’est pas comme cela. La vie chrétienne EST une vie heureuse.
Il va sans dire que nous faisons des fautes, mais Dieu n’est jamais fâché pour nos fautes, car notre coeur l’aime. Nous sommes encore de petits enfants et notre connaissance est bien imparfaite, et notre Père Céleste nous aime. Il use avec nous, de beaucoup de patience. Marchons donc dans le chemin avec joie, parce que Dieu ne nous a point donné un esprit de timidité et de crainte.
Je veux parler, en accord avec cette question, de la guérison divine. Parfois, nous avons peur des maladies, et dans cette peur il y a du tourment “J’ai une douleur ici ou là; je crois que je serai bientôt mort”. La peur ne vient point de Dieu, la peur vient de Satan.

J’ai appris cette leçon moi-même, à cause de mon père. Il avait toujours peur d’une certaine maladie, et s’il s’imaginait que dans le tramway où il se trouvait, quelqu’un avait cette maladie, il voulait descendre pour en prendre un autre. A vingt neuf ans, il eut justement cette maladie et à trente et un, il est mort. J’étais encore un petit garçon. Les autres parlaient de moi et disaient : “le pauvre petit ! il passera par le même chemin que son père ! ”
Et je passai par cette peur. Mais Dieu m’en a délivré!
C’est peut-être le cas de quelqu’un parmi vous ; il y a dans votre coeur la crainte d’une certaine maladie. Je veux vous dire que Jésus peut vous en délivrer. Jésus ne nous a point donné un esprit de crainte. Il faut que cette crainte disparaisse. Dieu peut délivrer de la crainte et de la peur.
J’ai une autre pensée à vous présenter. C’est sur le baptême du Saint-Esprit. Certains ont une crainte quand ils se mettent à rechercher ce baptême. “Peut-être recevrai-je quelque chose de mauvais, un esprit mauvais…”, Dieu ne peut les bénir. Et tout le temps qu’ils prient, ils sont entrain de regarder autour pour voir s’il n’y a rien de mauvais, et au bout d’un certain temps ils se demande pourquoi Dieu ne peut les bénir.

C’est la peur qui les en empêche. Il faut une confiance parfaite. Si nous demandons à notre Père Céleste du pain, c’est du pain qu’il nous donnera. Si nous prions au nom de Jésus, c’est celui-ci même qui sera notre protecteur.
Je crois que nous sommes ici avec des coeurs purs, nous voulons le réveil, voir des âmes sauvées et Christ glorifié; nous voulons être remplis du Saint-Esprit et je suis parfaitement sûr que rien de mauvais n’arrivera, nous n’aurons aucune crainte : Dieu nous en aura délivrés.

Maintenant, je veux voir avec vous les trois choses que Dieu nous donne.

1) Il nous donne la puissance et la force

Je sens cette puissance parmi nous ce matin. Non, pas une puissance terrestre, mais céleste, non une puissance humaine, mais divine. C’est la dynamite du ciel, et le Seigneur peut nous donner parfois des explosions de gloire. C’est une chose merveilleuse de recevoir le baptême du Saint-Esprit et je ne doute pas que plusieurs parmi vous l’ont reçu. C’est la dynamite céleste, et quand Satan voit cela, il tremble. Mais il faut une étincelle
pour mettre le feu à cette dynamite. Alors, il y aura des âmes sauvées. Ne continuons pas à demander, Dieu veut que nous réalisions. Dieu veut que nous agissions.

2) Dieu nous a donné de la charité
Je suis content pour cela. Si vous avez de la dynamite il faut vous en servir de la bonne manière; autrement, vous feriez plus de mal que de bien. Dieu ne nous a pas donné seulement la puissance, il nous a donné aussi de l’amour.
L’autre jour un frère m’a conduit dans son auto, et dans cette auto, il y avait de la puissance, elle pouvait monter les collines. Elle avait de la puissance…! Mais notre frère tenait le volant sans cela la voiture n’aurait pas suivi la route. Dieu nous a donné de la puissance, mais aussi de l’amour, de la charité pour nous tenir sur le droit chemin. Je suis heureux de cela.
La charité est un fruit de l’Esprit. La charité pense toujours aux autres avant soi.
Il nous faut rester sous les rayons du soleil de Justice afin que ce fruit puisse croître.

3) Dieu nous a donné un esprit de sagesse
Béni soit Dieu. Beaucoup disent: “c’est juste ce qui nous manque”. Nous bénissons Dieu de ce qu’il nous a donné un esprit de prudence. Et je suis persuadé que cet esprit de prudence, c’est vraiment la volonté de Dieu au dedans de nous.
Le monde dit que nous sommes fous. Je crois que c’est le monde aujourd’hui qui est fou. Plus je vois le monde, plus je constate qu’il est fou. Je trouve que la terre va de plus en plus vers la folie… Mais Dieu nous a aimé en Christ, il nous a ouvert les yeux et nous voyons, non seulement la terre, mais aussi le ciel. Nous ne voyons pas seulement les banques terrestres mais aussi les trésors du ciel. Dieu veut que nous possédions toujours cet esprit de prudence. Restons au milieu de la route. Je vous dis: rester au milieu du chemin.
“Dieu ne nous a point donné un esprit de timidité, mais un esprit de force, d’amour et de sagesse”, et il en reste encore à recevoir.

Donald Gee

Advertisements

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Changer )

Connecting to %s