Le Pentecôtisme dans le monde

La première branche française, d’origine, est constituée par les « Assemblées de Dieu » couramment appelées « ADD de France » équivalentes des « Assembly of God » américaines. Toutefois, les « Assemblées de Dieu de France » n’ont aucun lien de dépendance avec leurs homologues des États-Unis, si ce n’est le lien fraternel qui unit les chrétiens dans le monde. D’ailleurs, les « Assemblées de Dieu de France » se sont démarquées de leurs sœurs américaines en se prononçant contre la guerre et toute forme de violence et d’hégémonie (guerre d’Irak comprise…) ou encore sur la question du ministère pastoral féminin (non reconnu en France). Les « Assemblées de Dieu de France » entretiennent des liens fraternels avec les autres églises appartenant à la mouvance protestante en France et à l’étranger. Les « Assemblées de Dieu » ont une présence majeure dans de nombreux pays, y compris Cuba, l’Égypte, l’Inde, l’Indonésie et le Nigeria6. L’Indian Pentecostal Church of God et l’United Pentecostal Church International sont parmi les dénominations pentecôtistes majeures en Inde.
D’autres dénominations en France sont issues de l’héritage pentecôtiste : le mouvement Vie et Lumière, les Églises apostoliques, la Fédération des Églises du Plein Évangile de France (FEPEF), la Fédération évangélique missionnaire (FEM), la Congrégation chrétienne en France – liste non limitative.
Les pentecôtistes se sont notamment répandus au Brésil, où Jean-Paul II leur avait reproché leur prosélytisme auprès des catholiques. L’Église du Seigneur (Church of the Lord), de mouvance aladura, est une dénomination majeure du Nigeria.

Publicités